Recettes  

Comment éviter le gaspillage alimentaire durant les fêtes

En collaboration avec
RECYC-QUÉBEC

Ragoût de boulettes à volonté, montagnes de bouchées, desserts à profusion... Qu’importe si on mange trop, c’est Noël! Toutefois, quand l’abondance s’invite à table, le gaspillage alimentaire n’est jamais loin derrière. Sachant que, chaque année, 60 % des aliments jetés par les Canadiens auraient pu être consommés, le temps des fêtes est l’occasion parfaite de prendre une sage résolution. Que vous soyez hôte ou invité, voici des astuces pour éviter le gaspillage d’aliments durant la période festive.

Aux commandes des fourneaux?

Tenez les rênes de la cuisine avec sagesse. Avant de dresser votre liste d’épicerie, jetez d’abord un coup d’œil au contenu de votre garde-manger. Cela vous évitera d’acheter les aliments en double. Profitez-en aussi pour faire un peu de place. Un chaos au frigo est si vite arrivé, surtout durant les fêtes! Si vous prévoyez une grande tablée, confirmez le nombre d’invités une semaine à l’avance pour bien planifier les quantités de plats à cuisiner. Et pourquoi ne pas inviter vos convives à apporter un contenant réutilisable pour les restants de tourtière et de dinde? Une façon pratique et écolo de célébrer Noël.

Le jour de la réception, ne laissez pas traîner les plats trop longtemps sur la table. Servez, mangez et rangez! Certains aliments, comme la mayonnaise et la viande, sont particulièrement sensibles à la prolifération de bactéries à la température ambiante. Fiston a une faim de père Noël? Sensibilisez les petits (et les grands!) au gaspillage alimentaire en servant des portions raisonnables, tout en les invitant à revenir pour une seconde assiettée au besoin. Vous pourriez aussi déposer les plats sur l’îlot de cuisine et proposer une formule buffet à vos convives. Enfin, prévoyez d’avance les recettes que vous cuisinerez avec les restants. La dinde, par exemple, s’intègre à merveille dans notre pilaf aux saveurs indiennes ou dans les quesadillas.

Soyez un invité responsable

Comme invité, vous avez aussi un grand rôle à jouer pour limiter le gaspillage. Si vous participez à un potluck, précisez à l’avance quel plat vous apporterez, car, soyons honnête, la redondance dans un buffet mène toujours au gaspillage. En cas d’allergie ou d’intolérance alimentaire, n’attendez pas à la dernière minute avant d’informer votre hôte. Vous avez horreur des atocas? Spécifiez-le poliment à la personne qui prépare votre assiette. Autrement, ils risquent de finir à la poubelle. N’oubliez pas non plus vos contenants réutilisables et privilégiez les aliments non périssables pour vos cadeaux gourmands. Confiture, vinaigre, huile d’olive, chocolat à tartiner, offrez des produits qui sont utiles et appréciés de tous, tout en se conservant longtemps.

En cette période d’abondance et de réjouissances, souvenez-vous que le gaspillage alimentaire n’a rien de festif. Cette année, mariez plutôt le plaisir de manger à votre conscience écologique. C’est le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à la planète. Entretemps, découvrez d’autres trucs et astuces grâce à la campagne J’aime manger, pas gaspiller pour que vos convives se délectent, et non votre poubelle!

Cet article est une collaboration entre RICARDO et RECYC-QUÉBEC.