Recettes  

Astuces et recettes pour s’initier au poisson

Aimer le poisson d’emblée, c’est loin d’être donné à tout le monde! Mais il existe différentes façons de faire remonter la cote d’amour de cet aliment souvent mal aimé des enfants. La première est de continuer à l’offrir à table, de cuisiner différentes espèces et de diversifier tant les recettes que les modes de cuisson.

1. Choisir des poissons maigres

La saveur du poisson varie selon les espèces. Certains sont plus doux au goût. La morue, le flétan, l’aiglefin et le tilapia font partie du groupe qu’on privilégie pour les non-convertis. Ils ont aussi en commun une chair moins grasse en comparaison à d’autres poissons comme la truite, le saumon, le maquereau, l’omble de l’Arctique. Les saveurs de ces poissons dits «gras» sont plus prononcées. 

2. Commencer avec des valeurs sûres

On sait depuis longtemps que les galettes plaisent aux enfants! Le poisson est mélangé et réduit en petits morceaux, donc il est presque camouflé. Le fish and chips est une autre bonne façon de mieux apprécier le poisson. 

3. Miser sur les saveurs

Pour donner davantage de saveur à un poisson et en camoufler le goût, les garnitures, sauces et condiments viennent à notre rescousse. Des fines herbes, du gingembre, des tomates, une marinade, un pesto ou une tapenade à badigeonner sont toutes de bonnes façons de déjouer nos papilles. 

4. Transformer vos classiques

Pizza, tacos, burgers, omelette, lasagne, pâté chinois, vol-au-vent: la liste des mets qu’on aime revoir à table est longue. Les revisiter avec du poisson est une autre façon de s’initier à son goût sans pour autant lui laisser toute la place. 

5. Varier les méthodes de cuisson

Comme le goût, la texture de la chair des poissons varie d’une espèce à l’autre. Elle est tantôt floconneuse, tantôt plus molle et parfois ferme. L’idéal est donc de goûter à différents poissons pour voir ce qui nous plaît le plus. Changer le mode de cuisson a aussi une influence sur la texture et le goût; on l’essaie grillé au four, en papillote sur le barbecue ou encore cuit à la poêle. 

6. Essayer de nouvelles recettes

Parce qu’on a tout intérêt à manger du poisson régulièrement et à l’offrir plus souvent à table, on n’hésite pas à le cuisiner autrement en choisissant des recettes qui ont tout le potentiel de nous le faire aimer davantage. Passer par le chemin de la découverte pour habituer nos papilles, pourquoi pas? Voici celles qui sont un succès auprès des membres de l’équipe RICARDO.