Recettes  

La cuisson varie-t-elle selon l'altitude?

Lorsque je rends visite à ma fille en Haute-Savoie, je cuisine souvent les recettes du Québec. À plusieurs reprises, les temps de cuisson étaient trop courts et j'ai dû changer la température du four. Y a-t-il une conversion standard ? Au Québec, l'altitude est-elle toujours la même ?

Au niveau de la mer, l'eau bout à 100 °C, mais, pour chaque tranche de 293 mètres d'élévation, la température d'ébullition diminue de 1 °C. En faisant bien le calcul, dans la région où habite votre fille, l'eau bout à 96,6 °C. La différence est minime, mais assez pour avoir un impact sur les temps de cuisson. Pour les préparations cuites sur le feu, le seul moyen d'aller plus vite, serait d'utiliser un cuiseur sous pression, sinon, il faut simplement patienter. Pour les préparations cuites au four, il faut augmenter la température du four de 15 °C (25 °F). Pour les recettes de gâteaux et de muffins, il est aussi recommandé de réduire les agents levains (poudre à pâte, bicarbonate de soude) de 0,5 ml (1/8 c. à thé) pour chaque dose de 5 ml (1 c. à thé). Au Québec, l'altitude ne varie pas assez pour que cela modifie la cuisson : Gaspé, par exemple, est à 33 mètres au-dessus de la mer, Montréal à 36 mètres et Sherbrooke, à 240 mètres. Calgary est la ville canadienne la plus éloignée du niveau de la mer, à 1082 mètres d'altitude.