Recettes  

La parfaite cuisson des tartes

Notre dossier sur les tartes aux pommes nous a amenés à nous interroger sur les meilleures techniques de cuisson et à vous proposer des astuces pour mieux les réussir.

Rien de tel qu’une tarte aux fruits à la croûte feuilletée et craquante comme il se doit. Mais qui n’a pas déjà croqué dans une tarte pour y découvrir un fond pâteux? Peut-on éviter le problème? La hauteur de la grille lors de la cuisson au four fait-elle une différence? Quel type de moule faut-il choisir? Autant de questions, autant de facteurs qui peuvent contribuer à la réussite de vos tartes.

Le test

On dit qu’il faut cuire les tartes dans le bas du four pour favoriser le brunissement de l’abaisse de fond. Est-ce vrai? Pour en avoir le cœur net, nous avons fait cuire deux tartes aux pommes, l’une sur la grille du bas, l’autre sur la grille du haut. Voyez les résultats :

Le résultat

Cuisson: haut du four

Lorsque la tarte est cuite dans le haut du four, le fond met plus de temps à cuire. En effet, plus on s’éloigne de l’élément chauffant du bas, moins le dessous de la tarte reçoit de rayonnement thermique, la forme de chaleur qui est émise par l’élément lorsqu’il est chaud. La pâte au fond du moule a le temps d’absorber le liquide de la garniture et de devenir mouillée. Ce liquide empêche la pâte de s’assécher, de brunir et de devenir croustillante. En revanche, la surface de la tarte brunit rapidement, car elle reçoit du rayonnement thermique émis par la voûte du four (tout objet qui est chaud émet ce type de rayonnement).

Cuisson: bas du four

En plaçant la tarte plus près de l’élément chauffant (ou des brûleurs au gaz), le moule reçoit davantage de rayonnement thermique. Cette chaleur est ensuite transmise par conduction à la pâte au fond du moule, surtout si le moule est en pyrex ou en métal sombre ou mat (voir « Quel type de moule choisir? »). Pour accélérer encore plus la transmission de la chaleur du four au moule, placez une plaque à cuisson foncée ou, encore mieux, une pierre à pizza sur la grille pendant le préchauffage du four. Déposez ensuite la tarte directement sur la plaque ou la pierre pour la durée de la cuisson. Succès garanti!

Quel type de moule choisir?

Le type de moule a assurément un effet sur la cuisson. Tout dépend de l’efficacité de la transmission de la chaleur entre le four et la tarte, en passant par le moule. Plus la chaleur est transmise rapidement, moins le fond de la tarte risque de devenir détrempé.

En pyrex: Les moules en pyrex sont nos moules préférés pour la cuisson des tartes. Ils ont le net avantage d’être transparents : un simple coup d’œil permet de vérifier si le dessous de la tarte est assez bruni. Et il y a de bonnes chances qu’il le soit! En effet, le pyrex laisse passer le rayonnement thermique (les ondes infrarouges qui sont émises par l’élément chauffant du bas de votre four), ce qui aide au brunissement.

En métal: Si vous optez pour un moule en métal (aluminium ou acier), choisissez un modèle au fini mat. Contrairement aux surfaces brillantes, un fini mat réfléchit moins la chaleur radiante du four, ce qui favorise une bonne transmission de la chaleur et une cuisson uniforme. Attention aux moules à tarte en métal noir ou très foncé : le bord de la tarte risque de brunir trop rapidement, ou même de brûler. Pour le protéger, il faut avoir recours à une bande de papier aluminium.

En aluminium: Le rayonnement thermique est réfléchi par les assiettes très reluisantes comme celles en aluminium jetable. Voilà pourquoi l’abaisse de fond des tartes achetées en épiceries (qui sont généralement cuites dans ce type de moule) est souvent pâle et pâteuse. Réservez l’utilisation de ces moules pour congeler vos tartes crues. Transférez la tarte dans un moule en pyrex ou en métal pour la cuisson.

Astuces

Adieu, croûte mouillée

Au moment de préparer votre pâte brisée, coupez ou frottez le gras plus finement que d’habitude dans la farine. Les fines particules de gras imperméabiliseront mieux la farine contre l’humidité de la garniture. La texture de l’abaisse sera plus sablée que feuilletée.

Égouttez les fruits préparés avant de les utiliser et garnissez toujours l’abaisse au dernier moment, pour éviter le contact prolongé avec le jus des fruits.

Adieu, croûte rétrécie

Pour éviter que vos croûtes à tarte rétrécissent durant la cuisson, surtout lorsqu'elles sont cuites à blanc (sans garniture), ne travaillez pas trop la pâte au moment de la préparation. Après avoir ajouté l'eau, remuez (ou mélangez au robot) juste assez pour humecter la farine et former une boule de pâte qui se tient, sans plus. Trop travaillée, la pâte forme davantage de gluten, ce qui la fait se rétracter à la cuisson.

Réfrigérez la pâte après l'avoir abaissée et placée dans le moule à tarte au moins 30 minutes au réfrigérateur (ou 15 à 20 minutes au congélateur), ce qui permet de détendre le gluten, de diminuer le rétrécissement et de raffermir le beurre dans la pâte pour obtenir une belle texture feuilletée.

Christina Blais

Pour Christina Blais, vulgariser la chimie des aliments est simple comme de préparer une bonne omelette. Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en nutrition, elle a enseigné les cours de «Science des aliments» et de «Salubrité alimentaire» au Département de nutrition de l'Université de Montréal pendant plus de 30 ans. Depuis 2001, elle présente le fruit de ses expériences avec Ricardo dans le cadre de l’émission de télé de celui-ci, sur les ondes de Ici Radio-Canada Télé. Les curieux peuvent lire ses chroniques Chimie alimentaire sur le site web de Ricardocuisine. Suivez-la aussi sur @Encuisineavecchristinablais sur Facebook.