Recettes  

Être vert en cuisine

Être vert en cuisine, c’est aussi choisir des produits de nettoyage plus respectueux envers notre santé et celle de l’environnement. Voici quelques actions simples, mais efficaces pour vous inspirer. Rappelez-vous que tous vos gestes, aussi modestes soient-ils, s’additionnent à l’échelle de la planète!

Les produits ménagers verts
Une famille utilise en moyenne de 20 à 40 litres de produits nettoyants par année. Or la plupart de ces produits contiennent des substances toxiques, potentiellement cancérigènes ou néfastes pour l’environnement. Heureusement, le marché des nettoyants écologiques est en pleine expansion, et ce ne sont pas les marques qui manquent (Attitude, Bio Life, Bio-Vert, Lemieux, Nature Clean, Rona Eco, Total…). Dorénavant, savons à main, détergents à vaisselle et à lave-vaisselle, nettoyants tout usage, crèmes à récurer et nettoyants pour fenêtres (et ce ne sont que les produits pour la cuisine!) sont vendus tant dans les supermarchés, les quincailleries et les pharmacies que dans les magasins d’aliments naturels, et ce, à des prix très concurrentiels. Plus de raison de ne pas en faire l’essai! Assurez-vous cependant que le produit soit réellement écologique (voir « Achetez mieux : deux symboles pour vous aider »).

Faire ses propres nettoyants écologiques
Il est simple de nettoyer sa maison de façon écologique. Il suffit d’un peu de vinaigre, de bicarbonate de soude, de savon à base d’huile végétale et de cristaux de soude. Voici quelques méthodes simples et économiques pour faire le ménage vert de votre cuisine.

1. Nettoyer la surface de cuisinière
Saupoudrez la surface de bicarbonate de soude et frottez avec une éponge humide. L’action légèrement abrasive du bicarbonate et sa capacité à déloger les graisses permettent de nettoyer efficacement. Si la saleté est bien incrustée, préparer une pâte en mélangeant du bicarbonate de soude avec de l’eau, l’étendre sur la surface et laisser reposer quelques heures. Essuyer avec un linge humide, puis rincer avec du vinaigre.

2. Nettoyer le four
Récurez les parois intérieures et la fenêtre du four avec une éponge humide sur laquelle vous aurez saupoudré du bicarbonate de soude. Au besoin, frottez avec un tampon à récurer. Pour le fond du four où la saleté est habituellement plus incrustée, mélangez 250 ml (1 tasse) de bicarbonate de soude et 60 ml (1/4 tasse) de cristaux de soude (voir tableau ci-dessus). Vaporisez le fond du four avec de l’eau, puis saupoudrez du mélange de poudre. Vaporisez de nouveau avec de l’eau (assez pour mouiller la poudre) et laissez agir toute la nuit. Le lendemain, enlevez la poudre à l’aide d’une spatule, essuyez avec un linge mouillé, puis rincez avec du vinaigre (portez des gants, car les cristaux de soude sont irritants pour la peau).

3. Déboucher un tuyau d’évacuation
Verser 125 ml (1/2 tasse) de bicarbonate de soude dans le tuyau. Ajouter ensuite 125 ml (1/2 tasse) de vinaigre. Boucher et laisser agir une dizaine de minutes. Le bicarbonate réagit avec le vinaigre et produit du dioxyde de carbone (un gaz), qui crée une petite pression et déloge l’obstruction. Rincez ensuite avec de l’eau chaude. Astuce : mieux vaut prévenir que guérir! Évitez de laisser passer des débris de nourriture dans les tuyaux d’évacuation. Et surtout, ne déversez jamais des graisses (beurre fondu, huile à friture, fond de cuisson de viandes) dans le tuyau, où elles risquent de se solidifier en refroidissant.

4. Récurer l’évier
Frottez l’évier avec une éponge humide sur laquelle vous saupoudrez du bicarbonate de soude. Rincez avec de l’eau. Excellent aussi sur le carrelage de céramique ainsi que sur la plupart des surfaces.

5. Nettoyer une casserole calcinée
Remplir la casserole de 2 ou 3 cm d’eau. Ajouter 2 ou 3 c. à soupe de bicarbonate, amener à ébullition et laisser mijoter une dizaine de minutes. Frottez à l’aide d’un tampon à récurer au besoin.

6. Désinfecter les planches à découper et les comptoirs
À défaut de mettre la planche dans le lave-vaisselle, et au lieu d’utiliser de l’eau de Javel (qui contient du chlore, dangereux pour l’environnement), optez plutôt pour cette technique plus écologique. Ayez deux vaporisateurs : l’une contenant du vinaigre, l’autre du peroxyde d’hydrogène (acheté en pharmacie). Après avoir lavé la surface à l’eau savonneuse, vaporiser avec l’une, puis l’autre solution (l’ordre n’a pas d’importance), mais ne les mélangez pas dans le même vaporisateur. Laissez agir une minute ou deux, rincez et le tour est joué!

7. Laver les vitres et les miroirs
Vaporisez avec une solution d’une dose de vinaigre pour quatre doses d’eau. Essuyez avec un chiffon en coton ou avec du papier journal. Vous verrez : ça brille!

Petite trousse de nettoyage écolo...

Les produits...

Bicarbonate de soude 
Le bicarbonate de soude ou « petite vache » que nous utilisons comme agent levain dans les recettes est aussi un excellent produit de nettoyage! Il est légèrement abrasif, nettoie, désodorise, blanchit et il adoucit l’eau.

Cristaux à lessive
Il s’agit de carbonate de soude (ou cristaux de soude), un proche parent du bicarbonate de soude, mais plus puissant. Il déloge la saleté et la graisse, enlève les taches et adoucit l’eau. Vous le trouverez dans le rayon des détergents à linge (les cristaux à lessive « Si Net » d’Arm & Hammer par exemple).

Vinaigre blanc 
Le vinaigre contient environ 5 % d’acide acétique, un acide doux qui nettoie, dissout les dépôts calcaires, enlève les résidus de savon et déloge les graisses.

Peroxyde d’hydrogène
Vendu en pharmacie, le peroxyde blanchit et désinfecte. Il est de plus en plus utilisé pour remplacer le chlore dans les agents de blanchiment pour la lessive.

Savon de Marseille
Les savons à base d'huile d'olive, comme le savon de Marseille traditionnel (à 72% d'huile) ou le savon d'Alep, ne contiennent ni colorant, ni parfum, ni additif et ont l'avantage d'être biodégradables à 100%. Recherchez-les dans les magasins d'aliments naturels, les pharmacies et certaines épiceries

Le matériel...

  • Saupoudroirs : pratique pour le bicarbonate
  • Vaporisateurs : pour vaporiser les surfaces d’une solution nettoyante
  • Tampons à récurer
  • Chiffons en coton ou microfibre
  • Éponges
  • Gants de caoutchouc
  • Vieille brosse à dents : pratique pour récurer les petits recoins! 

À adopter ! Des sacs-poubelles de cuisine biodégradables, compostables, vendus dans toutes les épiceries

Christina Blais

Pour Christina Blais, vulgariser la chimie des aliments est simple comme de préparer une bonne omelette. Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en nutrition, elle a enseigné les cours de «Science des aliments» et de «Salubrité alimentaire» au Département de nutrition de l'Université de Montréal pendant plus de 30 ans. Depuis 2001, elle présente le fruit de ses expériences avec Ricardo dans le cadre de l’émission de télé de celui-ci, sur les ondes de Ici Radio-Canada Télé. Les curieux peuvent lire ses chroniques Chimie alimentaire sur le site web de Ricardocuisine. Suivez-la aussi sur @Encuisineavecchristinablais sur Facebook.