Recettes  

6 solutions pour les soirs où l’on n’a pas le goût de cuisiner

En collaboration avec
IGA

Il y a des soirs où l’envie de cuisiner et l’inspiration sont moins présentes. On manque parfois d’idées, de temps ou d’un peu de motivation. S’ajoute à cela la deuxième vague de la pandémie qui peut engendrer une certaine lassitude en cuisine. Et pourtant, préparer un repas peut être facile et rapide. Voici quelques solutions de rechange pour de savoureux repas, question de ne pas trop se casser la tête à l’heure du souper!

1. Bien planifier ses repas

L’organisation est la base pour bien se nourrir, malgré un horaire chargé. On crée un moment ludique en faisant participer toute la famille à la gestion des soupers. En ce sens, IGA a lancé TADA!, l’outil de planification de repas de l’application IGA, qui nous aide à établir nos achats en fonction des circulaires. On économise de l’argent, tout en évitant de passer des heures devant le frigo à se demander quoi manger. Nos menus de semaine, toujours prêts les samedis, sont également une bonne façon de simplifier sa vie. Finis les sandwichs au beurre de pinottes pour souper!

2. Choisir des recettes simples

Les solutions de repas rapides sont multiples, à commencer par des recettes qui demandent peu d’ingrédients et de temps à préparer. Doubler la portion de la cuisson du riz pour un autre repas dans la semaine; griller des légumes et une protéine sur une plaque au four; opter pour un naan plutôt qu’une pâte maison pour se faire une pizza; préparer du poisson et des légumes en papillote; voilà autant de raccourcis qui nous permettent de bien manger.

3. Se laisser aider avec le prêt-à-manger

Même si on aime cuisiner chez RICARDO, les options déjà préparées forment une belle solution de dépannage quand on a moins envie de s’attarder aux fourneaux! Le marché du prêt-à-manger propose ainsi des options remplies de saveurs dans les épiceries. Par exemple, l’offre de la gamme de produits C’est prêt! chez IGA fait partie des soupers sur le pouce que l’on n’a qu’à réchauffer et à déguster. Autant d’idées délicieuses qui portent secours tout en variant le menu.

4. Faire l’essai des boîtes-repas

Les services de prêt-à-cuisiner font maintenant partie de notre paysage alimentaire. Avec la fermeture des Café RICARDO, nous offrons dorénavant des boîtes-repas. Cette solution rapide et gourmande vient également d’arriver chez IGA. Avec une variété de plats et des aliments frais, cette aide culinaire nous incite à souffler un peu. Comme ces boîtes ne contiennent que la quantité nécessaire de chaque aliment, on évite d’acheter en surplus et de gaspiller.

5. S’outiller de produits facilitateurs dans le garde-manger

On se simplifie la tâche en cuisine avec des sauces à cuisson. Ces produits prêts à cuire sont faits ici à partir d’ingrédients locaux, naturels, et nous amènent à réaliser des recettes faciles en moins de 30 minutes. Sauce Teriyaki, Citron-Câpres, Général Tao... il ne reste qu’à choisir une protéine pour les accompagner. Polyvalence, facilité et saveurs en pots nous permettent de survivre les soirs où on court après notre temps.

6. Encourager les restaurants du coin

C’est important de se serrer les coudes dans le secteur de l’alimentation, d’autant plus en ce moment. On se gâte en plus d’aider, en commandant des plats à emporter ou en livraison au restaurant du coin. Les restaurateurs apprécient ce geste qui leur permet de survivre depuis le début de la pandémie. On se fait plaisir en encourageant les commerces d’ici, tout en réduisant du même coup la quantité de vaisselle à faire!

Bref, si la motivation de cuisiner n’est pas toujours présente, vous avez différentes avenues pour y remédier. L’important, c’est de s’écouter: on cuisine quand on a le goût (et on en profite pour remplir le congélateur!) et on opte pour une solution rapide lorsque l’envie de mettre le tablier n’est pas au rendez-vous. Vous trouverez dans tous les cas une façon de satisfaire l’appétit de tous.

Cet article est une collaboration entre RICARDO et IGA.