Recettes  

Comment cuisiner l’agneau d’ici de façon locale

En collaboration avec
Agneau du Québec

Du braisé cuit longuement à la viande grillée au barbecue, l’agneau a un goût exceptionnel. Cette protéine maigre, qui se démarque par ses valeurs nutritives, est présente dans bon nombre de cultures. Ici, au Québec, on l’apprécie avant tout pour sa tendreté et sa polyvalence. En collaboration avec Agneau du Québec, on vous propose de découvrir ou de redécouvrir cet aliment qui n’a pas d’égal, tant au point de vue du goût que de la qualité. Et comme cette viande est locale, on pousse le concept encore plus loin en l’intégrant dans des recettes d’ici.

1. Dans du jus de carotte 

Le jarret d’agneau est la coupe parfaite pour un plat qui mijote longtemps. La cuisson lente est son alliée, alors que la viande devient fondante et sublime. Servis dans leur jus, avec celui de carotte, les jarrets sont un incontournable dans le monde des plats réconfortants et consistants. Cuits à feu doux et à couvert dans une grande cocotte, ils atteignent un maximum de saveurs. C’est prêt à servir lorsque la chair se défait à la fourchette.   

2. En croûte de pommes de terre

Le gigot se prête bien aux recettes où l’on demande des cubes de viande à faire délicatement rôtir. On le retrouve ici dans un plat comme au bon vieux temps. Avec sa saveur douce, la viande s’imprègne des épices qu’on ajoute. Des légumes racines d’ici tels que carottes, rutabagas et pommes de terre s’additionnent aux arômes locaux qu’on y retrouve. Mijotée doucement, la viande cuit de manière uniforme et devient des plus tendres. 

Saviez-vous que?

• Lorsqu’il est question de l’élevage de l’agneau au Québec, il s’agit toujours de petites productions dans lesquelles une attention particulière est portée à l’animal.

 

• Le Québec est un important producteur au Canada avec 900 producteurs.

 

• En plus de produire une viande de qualité, les producteurs fournissent des produits dérivés, tels que du lait, du fromage et de la laine.

 

• On appelle «éleveurs d’ovins» les producteurs d’agneau.

3. Braisé à la moutarde

Saviez-vous que la moutarde était locale? On dit même que le Canada est l’un des plus grands producteurs au monde, et plus précisément la Saskatchewan. Voilà un plat local à réaliser avec l’agneau qui se marie bien avec les assaisonnements,qui le mettent plus que jamais en valeur. Braisée pendant plus de trois heures dans une sauce onctueuse, la viande se détache facilement de l’os. Pour un souper mémorable.  

4. Avec de l’érable

L’agneau est une viande qui gagne à être cuite lentement et longuement. Cette pièce pouvant nourrir de 6 à 8 personnes permet d’avoir des restants pour le repas du lendemain (dans un burger, c’est si bon!) On décuple le plaisir avec l’un des compagnons idéals de la cuisine, le bon vieux sirop d’érable, qui agrémente à merveille la viande rouge. Son côté caramélisé, combiné à l’agneau, transforme un repas simple en repas haut en saveurs. 

5. Mijoté avec des légumes d’ici

Au Québec, lorsque le froid commence à se faire sentir, on adore le mijoté. Il se fait avec des ingrédients peu coûteux qui nécessitent à peine quelques étapes de préparation. En plus d’être savoureux, il permet d’obtenir une viande parfaitement riche et tendre. Les cubes d’agneau sont d’abord saisis avant d’être cuits avec de l’ail et des tomates. On accompagne le ragoût d’agneau de pommes de terre rattes et de poivrons rôtis pour un repas qui a tout pour lui. Vous seul saurez à quel point c’est peu long à cuisiner! 

6. Braisé avec de la bière d’ici

Vous cherchez la parfaite recette de braisé à la bière? Cette version cuite au four est facile à préparer et fait partie de celles qu’on apprécie particulièrement en automne. Ce plat typique d’Irlande est habituellement arrosé d’une stout irlandaise. Ici, il est mis à la sauce québécoise en optant pour une bière de microbrasserie locale qui donne toute la richesse à la sauce dans laquelle mijotent les jarrets d’agneau. On réconforte toute la tablée avec ce plat familial et convivial, légèrement sucré, qui ne manquera pas de séduire les affamés comme les gourmets! 

Ainsi, l’agneau est une viande unique qui se distingue par sa polyvalence et sa simplicité en cuisine. N’hésitez pas à demander sa provenance. S’il a été élevé au Québec, c’est un pari gagné! 

Cet article est une collaboration entre RICARDO et l’Agneau du Québec.