Recettes  

21 tendances culinaires pour 2021

En 2020, on a vu nos restaurants fermer, puis ouvrir, puis fermer de nouveau. On a vu des projets et initiatives culinaires être mis sur pause. On a aussi vu beaucoup de résilience et d’innovation malgré les circonstances. Des idées folles qui se sont concrétisées. Monts et marées qui ont été déplacés afin de passer le cap de la nouvelle année.

Maintenant. Que nous réserve 2021? Toute l’équipe s’est réunie, à distance, afin d’imaginer de quoi auront l’air les 12 prochains mois dans le monde culinaire. Un panier plus bleu que jamais, un nouveau coup de foudre avec l’art de cuisiner, l’importance de la traçabilité de nos ingrédients, bref, on a trouvé les 21 tendances culinaires qui marqueront 2021. Rien de moins!

1. Un panier plus bleu que jamais

L’engouement pour les produits et aliments locaux a pris son envol en 2020, mais prendra son erre d’aller en 2021. L’achat local ne sera plus un effort, mais une normalité, quitte à adapter son alimentation à la saisonnalité des ingrédients.

2. Le retour des projets culinaires

Avec tous ces mois de confinement à la maison, les projets d’envergure en cuisine envahiront nos réseaux sociaux. On a vu des pains à n’en plus finir, même chose avec la fermentation des ingrédients... quel sera le prochain défi viral? Chose certaine, à la fin de l’année, les défis en cuisine n’auront plus de quoi nous surprendre.

3. Place au naturel

L’accessibilité des produits naturels fera aussi sa place en 2021. Finie l’étiquette «grano» accolée à tort aux adeptes de ces produits, bonjour l’intérêt de tous pour mieux comprendre ce que l’on mange. Cette tendance va de pair avec l’idée d’un panier local et celle d’une meilleure traçabilité de nos ingrédients. Vous les verrez de plus en plus dans vos épiceries. 

4. Réduire au lieu d’éliminer 

Place aux compromis! En 2021, nous assisterons à un certain retour à l’équilibre dans les habitudes alimentaires. On a essayé tous les régimes. On a éliminé l’alcool. On a éliminé le sucre. Cette année, on fait des compromis. Au lieu d’éliminer à 100% l’alcool ou la viande du jour au lendemain, on réduit! L’art du moitié-moitié, finalement.

5. À notre santé

Plus que jamais, notre santé est au cœur de nos préoccupations. Le temps en surplus qu’on a su retrouver dans les derniers mois nous a permis de cuisiner plus, mais surtout de cuisiner mieux! Cette prise de conscience sur ce qu’on mange se traduira nécessairement par ce qu’on choisira de mettre dans nos assiettes!

6. Le grand retour du déjeuner

Bon, entendons-nous, le brunch reste, et sera pour toujours, une tendance alimentaire. On parle plutôt ici des déjeuners de semaine (voir les petits déjeuners!). En éliminant le transport vers le boulot, nos déjeuners retrouveront leurs lettres de noblesse. Finis les repas et le café sur le pouce!

7. L’épicerie en ligne

Gain de popularité en 2020. Gain de notoriété en 2021. Avec nos épiciers qui ont travaillé d’arrache-pied l’année dernière pour intégrer l’offre numérique à leurs services, cette année, l’offre de service alimentaire en ligne se diversifiera. Pensons notamment aux Fermes Lufa, plus populaires que jamais. Ou à tous les nouveaux services d’abonnement mensuel de produits comme le café Saint-Henri ou le granola Oatbox.  

8. La traçabilité 

«On veut pas le savoir, on veut le voir!» Maintenant que le local est sur toutes les lèvres, on cherche à comprendre réellement d’où vient ce qui se trouve dans nos paniers et nos assiettes. Quitte à se rendre chez nos producteurs afin d’en apprendre davantage sur leurs produits. D’ailleurs, la popularité de l’agrotourisme risque de prendre son envol cet été au Québec.

9. La folie du jardinage

C’était la folie du jardinage, l’été dernier. Tout le monde en parlait! Tout était en rupture de stock. L’explosion des potagers de balcon et les jardins de ville, la saison dernière, nous laisse croire à une certaine popularisation de l’activité. Parce qu’il n’y a rien de plus «à proximité» que sa cour arrière ou son balcon, n’est-ce pas? Faisons place aux citadins-cueilleurs. Néophytes, mais avides d’en apprendre plus sur cette nouvelle passion.

10. La poterie

Afin d’éloigner le plus possible nos yeux et nos mains de l’ordinateur, parlons maintenant de l’art de la poterie. Si on veut mettre de belles et bonnes choses dans nos assiettes, la beauté de nos accessoires de cuisine compte tout autant! Il n’y a rien de plus 2021 que de manger des produits locaux, qui ont poussé dans notre cour, servis dans des assiettes faites à la main! Plusieurs artisans locaux distribuent d’ailleurs leurs pièces dans nos boutiques!

Choix de Brigitte

11. Pois chiches et huile d’olive: le deuxième amour

Cette année, on retombe amoureux des classiques qui reposent depuis un moment dans le garde-manger. En soi, ces produits incarnent très bien certaines tendances que nous verrons en 2021. Ils sont polyvalents, relativement peu coûteux et permettent de diversifier nos assiettes. Oui, il y a le houmous, mais il est possible d’en faire tellement plus avec ces ingrédients!

Loading the player...

12. Les restaurants qui distribuent leurs produits

Ils commencent à faire leur apparition sur les tablettes de nos épiceries et de plus en plus de restaurants entrent dans le bal de la commercialisation de produits. On pense ici à la sauce à l’ail du Amir, les fameuses sauces épicées du Dic Ann’s ou les nombreux produits offerts par le restaurant Joe Beef. Par la force des choses, nos restaurateurs auront été appelés à diversifier leur offre cette année. Vous pourrez voir le fruit de leurs efforts en 2021.

13. Redonner de l’amour à sa cuisine

Avec tout le temps qu’on passe à la maison dans sa cuisine à popoter, on réalise qu’on est mieux de bien s’équiper. Pas qu’on ne l’était pas avant, mais c’est plutôt qu’on réalise que cette pièce de la maison mériterait une petite dose d’amour. À force d’enchaîner les nouvelles recettes de pain maison ou les gâteaux de notre chef Isabelle, les outils manquent! Alors, si jamais... vous pouvez toujours visiter notre boutique en ligne. On dit ça, on dit rien.

14. L’essor des cuisines alternatives en région

On a pu en voir la prémisse dans les dernières années avec l’apparition de plusieurs projets qui ont vu le jour, comme le projet Bika ferme et cuisine. À la manière des tables fermières, l’apparition de pop-up ou d’établissements de petite taille nous permettra de découvrir notre terroir. Le quatuor derrière le projet Menu Extra a d’ailleurs tenté la formule en se faisant recevoir au vignoble biologique Fragments à Ripon et au vignoble Les Pervenches de Farnham.

bika

15. La proximité de nos restaurateurs

L’année 2020 aura eu pour effet de nous recentrer sur ce qui nous entoure. Faute de pouvoir se déplacer, on est retombés amoureux de nos restaurateurs de quartier. Ceux et celles qui animent et colorent notre quartier, notre ville, notre région. Ce deuxième coup de foudre se doit d’être là pour toujours!

16. L’apparition de comptoirs et d’épiceries dans les restaurants

On parlait d’innovation, plus tôt. À défaut de pouvoir distribuer et commercialiser leurs produits, certains joueurs de l’industrie de la restauration ont pris la décision de transformer leur espace en comptoir et épicerie. Les restaurants Damas, Moccione, Caffe Un Po’ Di Piu et Montréal Plaza sont tous des exemples. Que ce soit pour offrir leur menu pour emporter, pour ouvrir leur cave à vin ou pour vendre des produits transformés ainsi que des produits frais de producteurs locaux, cette formule est là pour de bon!

Montréal Plaza

17. Démocratisation du vin nature et de l’importation privée

Vous les avez vus, ils étaient partout! Grâce aux efforts de nombreux acteurs du milieu viticole, les vins nature attirent de plus en plus l’attention. Tellement qu’ils ont même fait leur entrée à la SAQ. Cette dernière a même temporairement autorisé les agences d’importation privée à vendre des caisses panachées de vin au grand public. Nous verrons maintenant si cette pratique sera toujours autorisée en 2021, mais, chose certaine, cela aura eu pour effet d’en convertir plusieurs à la consommation des «bons petits jus naturels».

18. Les nouveaux restaurants

Le concept de Ghost Kitchen – ou de cuisine fantôme – est apparu comme une alternative intéressante pour certains restaurateurs d’ici. Afin de contrer la fermeture de leur salle à manger pour de bon, certains entrepreneurs diversifient leur offre et optimisent leurs locaux pour la livraison. L’idée est de maximiser les pieds carrés des établissements en espace pour cuisiner sans point de vente, permettant ainsi de réduire certains coûts. La formule pop-up est aussi appelée à se populariser. Danny St-Pierre et son projet Accommodation Danny à Saint-Lambert en sont un bon exemple.

Accommodation Danny

19. Le retour du drive-thru

La fameuse commande à l’auto. Il n’y a rien de nouveau ici, mais plusieurs restaurateurs ont choisi de l’intégrer à leur offre afin de pallier la fermeture de leurs salles. On a pu voir de nombreuses cantines un peu partout au Québec qui ont testé la formule dans les derniers mois avec des images de voitures faisant la file sur quelques coins de rue. Colombe St-Pierre du restaurant Chez Saint-Pierre et son concept de cantine côtière à Rimouski donne le ton. Notre petit doigt nous dit que la formule est vraiment adoptée!

20. La livraison de cocktail

À défaut de pouvoir les faire préparer par des mixologues dans vos bars favoris, les cocktails viennent maintenant à vous avec la livraison de cocktails. L’entreprise Atwater Cocktail Club offre le service depuis quelque temps. À la manière des boîtes-repas, des cocktails prêts à mélanger créés par des mixologues de la province sont livrés chez vous pour votre plus grand plaisir.

Atwater Cocktail Club

21. Se faire plaisir!

2020 fut une année des plus particulières. Avec tous ces mois teintés d’inquiétude et d’anxiété, on est d’avis que le plaisir sera au cœur des tendances en 2021. Une chose est sûre, c’est ce que toute l’équipe RICARDO vous souhaite pour les mois à venir. Il n’est pas question de se priver de moments gourmands en 2021. Que ce soit à la maison ou chez nos restaurateurs, lorsqu’ils pourront rouvrir leurs salles, nous vous souhaitons à tous d’en profiter au maximum afin de vous laisser émerveiller par les joies de la bonne bouffe et des moments qui l’entourent!

Crédits photos : Loïc Ferland (Accommodation Danny - gauche), Olivier Landry (Accommodation Danny - droite), Élizabeth Gartside @parfumdefemme (Atwater Cocktail Club).