Recettes  

8 trucs pour affronter janvier 2022

En collaboration avec
IGA

Après des vacances des fêtes plutôt atypiques cette année, retourner au travail et à l’école en virtuel est (encore) toute une adaptation! On revient brutalement à la routine «covidienne», en plein hiver. En collaboration avec IGA et ses cours d’économie familiale, on simplifie ce retour à l’aide de recettes anti-gaspillage qui mettent à profit les surplus des fêtes et d’une foule d’astuces pour vous accompagner en cuisine sur notre site Web.

1. Vider le réfrigérateur

Avant de se rendre à l’épicerie, on prépare un repas «touski» avec ce qu’on a sous la main. On repère les légumes un peu flétris dans le réfrigérateur pour préparer un potage ou une omelette, ou encore on utilise le pain rassis pour en faire des croûtons pour une salade. Les restes de repas peuvent aussi servir à cuisiner de nouveaux plats. Du riz et de la viande déjà cuite comme du poulet ou du bœuf émincé se transforment en un délicieux riz frit prêt en quelques minutes.

2. Demander l’aide des enfants

Pour se donner un petit coup de main en cuisine (et pour les occuper!), on met les enfants à contribution. Les plus jeunes pourront mélanger les préparations ou dresser la table et les plus vieux seront en mesure de couper des fruits et des légumes. Ils aimeront préparer des desserts ou des collations comme des muffins avec un reste de canneberges fraîches qu’on n’a pas utilisé pendant les fêtes. On consulte cet article pour savoir quelle tâche attribuer selon l’âge:

3. Congeler pour dépanner

Le congélateur est un sauveur les soirs de semaine. En plus de la lasagne qu’on a faite à l’avance et mise à congeler, on y trouve toute sorte de restes qui viennent bonifier les repas. Un reste de purée de pommes de terre devient un accompagnement express pour une viande grillée et le reste d’un sac de dumplings du commerce se transforme en hors-d’œuvre instantané. D’ailleurs, c’est le temps de manger les dernières tourtières congelées, puisqu’on n’aura plus envie de les sortir une fois l’été arrivé!

4. Plaire à son portefeuille

Après toutes les dépenses liées aux cadeaux de Noël, le portefeuille a besoin d’un peu de répit. On équilibre le budget en utilisant tout le potentiel des aliments. On opte pour des légumes abordables comme le chou et les légumes racines, on conserve les jus de cuisson pour maximiser les saveurs des sauces et des soupes ou on utilise une carcasse de dinde congelée pour faire notre propre bouillon.

5. Laisser la mijoteuse travailler

En plein hiver, quoi de mieux que de finir de travailler alors qu’un bon petit plat embaume déjà la maison? Surtout quand on n’a presque rien à faire pour cuisiner le souper! Il suffit de quelques étapes de préparation la veille ou avant le travail (ce qui peut se traduire par passer de la cuisine au bureau du sous-sol) pour que le repas cuise pendant la journée. Voici plusieurs recettes inspirantes à la mijoteuse :

6. Se donner 30 minutes, pas plus!

À la fin de la journée, on a envie de se retrouver autour de la table en famille, mais le temps pour cuisiner un bon repas vient parfois à manquer, les soirs de semaine occupés. Sur notre site Web, on trouve plus de 400 recettes qui se préparent en 30 minutes et moins. Problème réglé!

7. Faire cuire deux poulets

On fait d’une pierre deux coups en déposant deux poulets au four le dimanche. On les cuit en même temps pour gagner du temps. Ça nous permet de manger un bon poulet rôti pendant la fin de semaine et d’utiliser la chair de l’autre poulet pour préparer des vol-au-vent, des fajitas ou encore une soupe-repas au poulet.

8. Miser (encore) sur la plaque

La plaque de cuisson est une de nos meilleures alliées en cuisine. La preuve? On en a fait un livre. Cet accessoire de cuisine qu’on possède tous à la maison simplifie les soupers. Il suffit d’y déposer presque tous les ingrédients et de tout faire cuire au four en même temps. Pour plus de recettes à la plaque, on consulte ceci:

À l’aide de bonnes idées et d’un peu d’organisation, le mois de janvier se déroulera sans tracas et même avec le plaisir de recommencer à cuisiner de bons petits plats.

Cet article est une collaboration entre RICARDO et IGA.