Recettes  

Réception champêtre

Qu'il s'agisse d'un baptême, d'un mariage ou d'un anniversaire, recevoir au jardin est promesse de souvenirs les plus heureux. Si l'idée vous sourit, voici un plan d'action détaillé pour vous assurer une fête champêtre réussie.

Quel type de réception planifiez-vous ? Combien d'invités prévoyez-vous ? Quel est votre budget ? Lorsque ces prémisses sont bien déterminées, plusieurs formules sont possibles. Mais dites-vous qu'avoir les talents de Bocuse et le portefeuille de Crésus ne font plus partie des préalables nécessaires à la réussite d'une réception champêtre. L'arrivée des traiteurs et des maisons de location a considérablement changé les règles du jeu pour recevoir côté jardin.

Quel type de repas choisir ?

Le cocktail

Habituellement, le prélude à un repas assis, le cocktail, a aussi fait ses preuves pour recevoir en après-midi, par exemple pour un baptême. On calcule six à sept canapés par personne. Cette formule est peu coûteuse, simple à planifier et très conviviale ; bref, la solution parfaite pour recevoir lorsque le budget est serré et que le nombre d'invités est élevé. Le cocktail dînatoire demeure plus sophistiqué que le cocktail classique. La différence ? Le cocktail dînatoire se compose de 12 à 18 bouchées chaudes et froides, salées et sucrées, le tout faisant office de repas. On peut faire appel à un traiteur ou préparer à l'avance des antipasti de toutes sortes que l'on fera circuler pendant la fête. J'aime cette formule puisqu'elle s'adapte aux enfants et au rythme de vie actuel.

Le buffet

Si les buffets vous rappellent de mauvais souvenirs, rassurez-vous, ce que les bons traiteurs proposent est désormais à des années-lumière des œufs farcis, saucisses cocktail et cie. Très convivial aussi, le buffet convient parfaitement aux grands groupes et crée beaucoup d'interaction. Une formule parfaite pour les réceptions avec jeunes enfants. Les recettes que je vous propose dans les pages qui suivent se prêtent très bien à un buffet élégant.

Le repas assis

S'il est moins apprécié des enfants et qu'il demande beaucoup plus de planification, le repas sous la tente est sans contredit le moment des doux plaisirs à table où défilent trois services ou plus. Si vous optez pour cette formule, je vous propose de planifier une table à desserts plutôt que de servir le dessert à table. Débordante de fruits, de petites gourmandises, sans oublier le gâteau d'anniversaire ou de mariage, cette alternative permet de discuter avec les invités des autres tables, de dégourdir les jambes des enfants et de profiter du jardin.

Plan d'action

Quatre à six mois avant

  • Calculer l'espace disponible du jardin pour définir le nombre d'invités.
  • Louer la tente en fonction de l'espace et du nombre de convives.
  • Retenir les services d'un traiteur au besoin et déterminer le type de repas et le menu.
  • Louer vaisselle, ustensiles, plateaux, verres, etc. en fonction du menu et réserver tables, nappes, serviettes de table et chaises en fonction du décor.
  • Retenir les services de musiciens ou d'un responsable pour la musique.

Trois mois avant

  • Rencontrer le fleuriste pour les centres de table et les fleurs.
  • Envoyer les invitations avec R.S.V.P. 30 jours avant le jour J.

Un mois avant

  • Commander le gâteau de noces, de baptême ou d'anniversaire.
  • Établir le plan des tables, s'il y a lieu, et préparer les marque-places.

Une semaine avant

  • Acheter les boissons et les alcools.
  • Commander le pain.
  • Aviser les voisins du brouhaha qu'engendrera cette journée.

Trois jours avant

  • Faire des glaçons ou acheter des sacs de glace.

Si vous préparez vous-même le repas

Deux jours avant

  • Faire les achats de nourriture.
  • Préparer les étapes de certaines recettes comme la crème au beurre du framboisier, la vinaigrette de la salade de riz, les croûtons et les ingrédients du gaspacho.

La veille

Le matin 

  • Cuire les gâteaux du framboisier.
  • Préparer la truite froide.
  • Mettre la crème au beurre à la température ambiante et la fouetter.
  • Réfrigérer les boissons et l'alcool.

L'après-midi 

  • Griller le bœuf et le faire mariner.
  • Préparer le sirop à la menthe pour le trio de melons.
  • Préparer la salade de riz estivale.
  • Terminer le gaspacho.
  • Monter le framboisier et le conserver dans un endroit frais.
  • Vérifier que les accessoires loués seront arrivés et que la tente sera bien montée.

Le jour J 

  • Aller chercher le pain.
  • Préparer les boules de melon et la salade de concombre à l'aneth.
  • Trancher le bœuf et le disposer dans une assiette de présentation.
  • Faire la présentation des différents plats.

Des idées pour le menu

Les réceptions thématiques sont très inspirantes. Par exemple, pour un dîner aux parfums de la Méditerranée, les nappes jaune maïs, les bouquets de tournesols et les sachets de lavande déposés dans les toilettes iraient de concert avec les recettes que nous vous proposons.

Lors de mon mariage, j'avais conçu le menu de concert avec le chef, en fonction d'un thème : les produits du Québec. En entrée, nous avons choisi une truite froide. Fraîche et estivale, l'assiette a l'avantage de pouvoir être préparée à l'avance de sorte que la personne qui prépare le repas peut se concentrer sur le prochain service. Une soupe froide comme le gaspacho aurait aussi été un excellent choix. Comme nous avions quelques amis allergiques au poisson, une entrée différente avait été prévue à cette fin. Pour le plat principal, optez pour une viande qui ne nécessite pas un degré de cuisson particulier comme le bœuf (à moins qu'il soit servi froid comme notre recette de bœuf mariné au sésame) et oubliez les viandes et volailles à chair sèche (cerf, perdrix, cailles…). Elles deviendront encore plus sèches si elles doivent attendre. Et des délais, il y en a toujours. Les plats en sauce, le poulet et le porc sont parmi les bons choix. À ce plat principal, on peut trouver des compagnons aussi jolis que délicieux : la patate bleue et les mini-courges jaunes et vertes. Comme troisième service, le duo salade et fromage est gagnant. Il permet de ne pas allonger le repas indûment et de passer à la table à desserts plus rapidement.

Bulles, vin et alcool

Recevoir chez soi, c'est aussi économiser sur les boissons et l'alcool. Si vous désirez ajouter pétillant et effervescence à la fête, il n'y a pas que le champagne qui soit roi. Les cidres pétillants du Québec sont une belle alternative. Pour le service du vin, il faut calculer en moyenne 1/2 bouteille par personne.

La tente pour le charme et pour pallier les intempéries

Malgré tout le romantisme que représente un dîner sous les arbres, le chapelet suspendu à la corde à linge la nuit précédant le mariage n'est pas toujours suffisant contre les caprices de Dame Nature. La tente crée un environnement intimiste offrant une protection fort appréciée contre un soleil trop ardent ou une brise trop fraîche. La location d'un plancher s'avère tout aussi important. Quelques heures à peine suffisent pour transformer une magnifique pelouse en un petit marais boueux. Si le temps est frais, il est aussi possible de louer des chaufferettes pour la terrasse ou la tente dans les compagnies de location de tentes. Ces dernières louent, montent et démontent des tentes de toutes tailles. Par exemple, une tente de 10 mètres carrés convient parfaitement pour une cinquantaine de personnes assises. Coût de l'opération : environ 800 $, plancher et autres accessoires en sus. Si vos toilettes ne suffisent pas au nombre d'invités, la location de toilettes blanches V.I.P. est encore la meilleure solution. On est loin des toilettes bleues portatives. Les compagnies de location peuvent tout fournir… ou presque !

Tables, chaises et vaisselles

Les longues tables rectangulaires cèdent petit à petit leur place à une succession de tables rondes quasi monochromes, molletonnées et royalement nappées. Les tables rondes de 1,5 mètre de diamètre suffisent à accueillir huit personnes. Elles permettent aux convives de mieux se voir et elles facilitent la conversation.

Afin d'éviter toute confusion au moment où les invités prennent place à table, il est bon de déterminer le siège de chacun et de l'identifier par un joli marque-place.

La salle

Le plan de la salle devrait être placé à l'entrée de la tente, déposé sur un chevalet ou un lutrin. Il est aussi amusant d'identifier chaque table par des noms évocateurs qui représentent bien les mariés ou la personne fêtée. Par exemple, chaque table peut porter le nom d'une ville qui sera visitée par les mariés lors de leur voyage de noces, plutôt que de simplement leur donner un numéro. Tous ces petits détails personnalisent la réception.

Il vaut mieux oublier la vaisselle en carton. Le prix de location d'une assiette de faïence est souvent moins élevé que d'acheter une assiette jetable. Pour illuminer l'événement, trois ou cinq petits lampions vendus dans les magasins à un dollar peuvent être déposés sur chacune des tables. Au centre de celles-ci, on peut choisir des fleurs du jardin ou un bel arrangement floral. Pour ne pas entraver les conversations, il est préférable de les choisir très en hauteur ou au ras de la table. Il faut éviter les fleurs trop odorantes comme les lys, qui risqueraient d'incommoder les invités et de camoufler les délicats parfums des plats.

Les entreprises de location offrent toute une gamme de chaises pliantes ou fixes pour quelques dollars chacune. Pour son romantisme et son classicisme, notre coup de cœur va pour la chaise de style présidentiel de couleur or, garnie de son coussin blanc (location en sus, mais très apprécié).

Ricardo