Recettes  

Comment cuisiner le pissenlit (oui, oui!)

On nous a appris que le pissenlit était une calamité. Quelle surprise de voir certaines personnes le ramasser, non pas pour l’éliminer, mais bien pour le manger! Eh oui. Le pissenlit est utilisé depuis des lunes pour ses propriétés médicinales et ses multiples usages culinaires. Découvrez dans ce guide sur le pissenlit comment l’apprêter. Du terrain à la table avec Pierre Gingras!

dandelion

La petite histoire

Arrivé en Amérique du Nord avec les premiers colons, il s’est installé chez nous définitivement. Malgré les fortunes dépensées par les compagnies de pesticides pour nous convaincre d’éliminer cette «horrible» plante de nos gazons, signe de laisser-aller, c’est la revanche du pissenlit. Autant l’apprécier à sa juste valeur. Évidemment, nos printemps ne seraient jamais aussi flamboyants sans ces millions de petits soleils qui apparaissent en mai.

Saviez-vous que? 

Il faut se rappeler aussi que le pissenlit est utilisé depuis des lunes pour ses propriétés médicinales et ses multiples usages culinaires. Au Canada seulement, il entre dans la composition d’une cinquantaine de médicaments.

Dent de lion

L’origine du nom pissenlit est attribuable au pouvoir de la plante d’augmenter les sécrétions urinaires, un terme d’ailleurs utilisé depuis près de 500 ans. En anglais, le terme dandelion, d’origine française, met de côté le pouvoir diurétique du végétal pour s’attarder à ses feuilles découpées en dents de lion. On retrouve aussi dans la langue de Shakespeare le terme «pissabed», probablement une traduction de pissenlit. L’appellation scientifique Taraxacum nous vient d’un mot français médiéval emprunté à l’arabe et signifiant herbe amère.

Le pissenlit italien

Les feuilles tendres sont les plus réputées et les plus faciles à préparer. On les sert en salade ou encore mélangées avec d’autres verdures. Certains n’hésitent pas à les incorporer à la soupe ou à une quiche. Pas question évidemment de récolter dans les gazons où batifolent chiens et chats, pas plus évidemment qu’aux endroits où l’on utilise encore des pesticides, qu’ils soient synthétiques ou naturels. On peut acheter des feuilles de pissenlit à l’épicerie, mais, dans la majorité des cas, il s’agit de variétés de chicorée souvent vendues sous le nom de «pissenlit italien» ou encore sous l’appellation anglaise d’«Italian Dandelion». Elles ressemblent à s’y méprendre au pissenlit original, mais sont de plus grande taille.

parts of the dandelion

Les composantes du pissenlit

1. Les boutons floraux

Certaines herboristeries font mariner les boutons de pissenlit. Ils sont délicieux ajoutés aux pâtes et ressemblent un peu aux câpres, les boutons floraux du câprier.

2. Les fleurs

Elles constituent la partie la moins utilisée du pissenlit. Mais elles sont l’ingrédient principal du vin de pissenlit. 

3. Les feuilles

Délicieuses en salade, les feuilles sont le principal attrait du pissenlit, mais on doit les récolter avant l’apparition de fleurs. Plusieurs les ajoutent également à des pâtes, à des potages ou à des quiches, comme on le fait avec les épinards.

4. La racine

Après séchage et torréfaction, on moud la racine pour en faire un café, dont le goût se situe entre le café et la chicorée.

En cuisine

En cuisine, rien ne se perd, car on peut déguster le pissenlit de la tête au pied, de la fleur au bourgeon floral en passant par les feuilles et la racine. Les boutons floraux se servent marinés, comme des câpres, qui sont aussi les boutons floraux du câprier. Les fleurs servaient à une certaine époque à colorer le beurre. Il faut les cueillir par temps sec, de préférence au début de l’après-midi pour en réduire le taux d’humidité. On en fait aussi un vin apéritif qui n’est pas sans rappeler le porto. Aux États-Unis, des extraits de pissenlit servent à ajouter de la saveur à certaines boissons ou à des desserts et des fromages. 

Cueillie à la fin de l’automne ou au printemps, avant que les nouvelles feuilles fassent leur apparition, la racine pelée et cuite se transforme en une excellente purée. Après séchage et torréfaction, on la moud pour en faire un café. Le goût se situe entre le café traditionnel et la chicorée. Si vous êtes intrigué, on peut acheter du café de pissenlit chez l’herboriste.

1. Salade de pissenlit

Les pissenlits sont populaires en salade avec des croûtons et des lardons. Il faut les cueillir dans les endroits exempts de pesticides. Vous pouvez aussi en trouver dans plusieurs épiceries, surtout italiennes et moyen-orientales.

2. Vin de pissenlit

Pour cette recette, Ricardo avait lancé un appel à tous à la télévision afin de trouver une recette de vin de pissenlit qui lui rappellerait celle de sa grand-mère. Il a reçu des centaines de recettes. L’équipe cuisine les a lues, a fait ressortir les éléments qui revenaient le plus souvent et a créé une nouvelle recette. La morale de l’histoire: on ne doit pas attendre pour demander à nos parents ou à nos grands-parents les recettes de notre enfance!

À noter que, pour la préparation du vin, il est préférable de cueillir les boutons de pissenlit durant une journée bien ensoleillée: ils seront bien ouverts et sans insectes.