Recettes  

10 faits à propos de la grenade

Découvrez 10 faits et/ou idées à propos de la grenade.

1. Beauté tropicale

Une grenade moyenne donne entre 250 et 500 ml (1 à 2 tasses) de graines. UNE PORTION DE 125 ML (1/2 TASSE) compte pour une portion de fruit.

2. Sucré-salé

Les graines, dont le goût acidulé rappelle celui de la canneberge mais en plus sucré, se mangent avec les doigts ou à la cuillère. Elles se marient à merveille tant aux salades de verdure qu'aux salades de fruits. Ajoutées en finition aux plats de viande ou de volaille, aux riz et aux caris végétariens, elles créent un bel EFFET DE CONTRASTE avec leur couleur rouge rubis.

3. Sirop de grenadine

Le véritable sirop est fait à partir de grenade. La grenadine commerciale est souvent un piètre substitut à base de sucre, d'arômes et de colorants sans aucun effet bénéfique.

4. Fécondité explosive!

Les fruits très mûrs laissés sur l'arbre finissent par éclater laissant tomber des centaines de graines rouges sur le sol. D'où le symbole de fécondité associé à la grenade et son nom évoquant le projectile explosif.

5. Choisir sa grenade

La saison bat son plein de septembre à janvier. La variété rouge Wonderful est pratiquement la seule vendue en Amérique du Nord. Les grenades en magasin sont déjà mûres et prêtes à être consommées. Choisissez-les BIEN LOURDES, signe qu'elles sont gorgées de jus.

6. Le jus d'Oprah

L'intérêt de ce jus, outre celui d'être un aliment chouchou d'Oprah Winfrey, est sa teneur exceptionnellement élevée en plusieurs antioxydants – AU PREMIER RANG parmi plus de 40 fruits analysés – qui aident à retarder le vieillissement prématuré des cellules et à prévenir les maladies cardiovasculaires ainsi que certains cancers.

7. Astuce méconnue

Le fruit entier se conserve au réfrigérateur plusieurs mois, mais seulement quatre ou cinq jours une fois égrené. Une bonne solution est de placer les graines sur une plaque au congélateur, puis de les transférer dans un contenant hermétique. Congelées, elles seront bonnes toute l'année.

8. Mélasse de grenade

Le concentré de grenade, appelé mélasse à cause de son épaisse consistance et de sa couleur foncée, est aussi populaire en Iran et au Liban que notre concentré de tomates. Cette mélasse s'utilise comme le vinaigre balsamique ou le moût de raisin. On la trouve en petite bouteille dans les épiceries moyen-orientales et indiennes

9. Ouvrir sans dégât

Recouvrir une planche à découper de quelques feuilles d'essuie-tout, car le jus qui s'échappe à coup sûr de la grenade tache tout, les doigts comme le bois. Faire une légère incision à travers la peau et défaire des morceaux avec les doigts. Plonger le fruit dans un grand bol d'eau. Avec les pouces, libérer les graines qui tomberont dans le fond du bol, tandis que les membranes flotteront à la surface. Retirer les membranes indésirables à l'aide d'un tamis et enlever l'eau.

10. Frais pressé

Pour extraire le jus, on procède COMME POUR LE PAMPLEMOUSSE en coupant le fruit en deux, puis en le plaçant sur un presse-jus. Le vôtre est électrique? Évitez de trop presser, sinon la membrane blanchâtre donnera au jus un goût amer. Filtrez au besoin à travers un tamis. Attention, ça tache...

Hélène Laurendeau

Passionnée d’alimentation, de santé et de voyages gourmands, Hélène adore partager ses trouvailles avec le grand public. Diplômée en nutrition (Université de Montréal) et en épidémiologie (McGill), elle est active dans les médias depuis plus de 25 ans. À la télévision, elle fait équipe avec Ricardo depuis 2005 pour vulgariser ses connaissances avec la bonne humeur qu’on lui connaît. À la radio, Hélène collabore aussi chaque jeudi à l’émission Bien dans son assiette (Ici Radio-Canada Première). On peut également la lire dans le magazine Ricardo. Pour suivre Hélène sur les réseaux sociaux :
Twitter : @Hlne_Laurendeau
Facebook : Hélène Laurendeau Nutritionniste