Recettes  

Comment bien entretenir ses couteaux?

S’équiper de bons couteaux de cuisine est important et en prendre soin l’est tout autant. Voici nos conseils pour que vos précieux ustensiles gardent leur tranchant.

couteau

1. Affûtage

Il est souhaitable d’affûter nos couteaux entre chaque utilisation. L’opération est utile pour redonner son fil à une lame émoussée. Cet affûtage se fait avec un fusil à affûter, pour lequel on trouve plusieurs modèles. L’important est d’en choisir un plus long que le couteau à affûter. L’idéal est qu’il mesure 5 cm (2 po) de plus que lui.

2. Aiguisage

Quand l’affûtage ne suffit plus à lui redonner son tranchant et que le couteau coupe moins bien, il faut l’aiguiser. On utilise pour ce faire un fusil à aiguiser. À la différence du fusil à affûter qui est en acier, les modèles à aiguiser sont en céramique ou recouverts d’un revêtement diamant. C’est une tâche qu’il est préférable de confier à un professionnel.

3. Lavage à la main

Le lave-vaisselle est à proscrire pour le nettoyage des couteaux, particulièrement s’ils sont dotés d’un manche en bois. Les lames, même si elles sont fabriquées en acier inoxydable et d’excellente qualité, peuvent se couvrir de taches et rouiller. La meilleure façon de nettoyer ses couteaux est de les frotter avec un linge humide et un peu de savon à vaisselle.

4. Essuyage et protection

On essuie la lame en partant du dos vers la partie tranchante et en progressant du talon (la partie opposée à la pointe) vers la pointe. On essuie le manche sans tarder, surtout s’il est en bois. Dans ce cas, on prend soin d’appliquer une huile minérale sur la surface pour renouveler la finition et protéger le bois de l’humidité.

5. Rangement adapté

Pour éviter d’abîmer les lames de façon irrémédiable et pour se protéger des coupures, il ne faut surtout pas ranger ses couteaux dans un tiroir avec les autres ustensiles. On les place plutôt dans un bloc à couteaux sur le comptoir, pour un accès facile. Un porte-couteau de tiroir, comme une boîte de rangement en bambou, fait aussi l’affaire. Son intérieur, en liège, sépare les lames et les protège des égratignures. Une housse protectrice ou un protège-lame facilitent également le rangement.  

6. Surfaces de découpage

Les couteaux perdent rapidement leur tranchant si on les utilise sur des surfaces dures. Le verre, la céramique et le marbre sont à ce chapitre sans pitié pour vos lames. Pour couper nos aliments, il est préférable de se servir d’une planche à découper en bois ou en plastique.

planche