Recettes  

3 façons de couper un oignon sans pleurer

Difficile de se passer des oignons. Ingrédient clé de la soupe à l’oignon et de la confiture d’oignons, ce bulbe odorant et piquant est présent en petite ou en grande quantité dans presque toutes les recettes qu’on cuisine. Pour les utiliser, on doit les couper, une expérience qui s’avère parfois pénible. Voici trois astuces testées et approuvées pour en finir une fois pour toutes avec les yeux larmoyants.

Bon à savoir

Si on pleure en éminçant des oignons, c’est parce qu’ils libèrent certaines molécules dans l’air. Le gaz irritant qu’elles produisent se transforme en acide sulfurique au contact des yeux.

1. S’installer sous la hotte 

On s’éloigne du comptoir et on se rapproche de la cuisinière, la solution consistant ici à couper les oignons sur une planche à découper installée sous la hotte de cuisine. Il suffit de régler l’appareil à puissance maximale pour qu’il aspire les composés sulfurés de l’oignon avant qu’ils atteignent nos yeux!

2. Porter des lunettes de ski 

Et non, ce n’est pas une blague! Les lunettes qu’on porte quand on pratique le ski l’hiver ont une utilité qui va au-delà de son utilisation à la montagne. Elles possèdent un contour en mousse au confort ferme et bien ajusté. Cette mousse agit comme un scellant, de sorte qu’elle protège adéquatement nos yeux, même dans la cuisine.

3. Tremper les oignons dans l’eau

On pèle la peau extérieure des oignons, on les coupe en deux avant de les mettre dans de l’eau froide 10 minutes. Cela les débarrasse des puissants composés sulfurisés et en adoucit le goût piquant, rendant la séance de tranchage beaucoup plus plaisante. C’est aussi une excellente option dans une recette préparée avec de l’oignon cru, comme un sandwich ou une salade.